Les fêtes de Pâques et le chocolat

Pâques c’est pour bientôt, et pour grand nombre d’entre-nous, l’occasion est belle d’offrir des chocolats : Les cloches vont bientôt partir pour Rome et reviendront le jour de Pâques pour ramener des œufs en chocolat. La chasse aux œufs pourra alors commencer.

Chocolat en tablette, ou chocolat en poudre ; chocolat amer ou noir pour les grands amateurs, blanc pour les bouches sucrées, au lait pour certains, chocolat de couverture pour les professionnels ; que ce soit pour se régaler, pour décorer, ou pour glacer, le chocolat est utilisé en fonction des  goûts de chacun.

Pour savoir d’où provient le chocolat, comment est il fabriqué, ses vertus, je vous invite à faire une petite balade gourmande dans mon article ! Découvrez :

des petits sujets en pâte fimo
Figurines de Pâques en pâte FIMO

Les origines du chocolat

Le chocolat est un produit de pure gourmandise, fabriquées de façon industrielle ou artisanale, provenant des fèves récoltées sur des cacaoyers.

Considéré comme la boisson des dieux chez les Azteques et les Mayas,  ramenées en Europe par les Portugais et les Espagnols rentrant du Nouveau Monde, sa fabrication ne remonte pourtant qu’au 19ème siècle.

Le chocolat parfume agréablement les desserts, les confiseries, les glaces, les biscuits.

Il est commercialisé sous différentes formes : tablettes,  pâtes à tartiner, cacao en poudre, barres chocolatées.

Il entre aussi dans la composition de certains produits cosmétiques.

Le chocolat est vendu toute l’année, particulièrement à Noël et à Pâques :  cloches, poules, lapins, œufs, seront encore cette année les indétrônables vedettes des ventes de chocolat de Pâques. C’est aussi pour le pâtissier, l’occasion de réaliser des créations originales, joliment présentées dans les vitrines, entourées d’un ruban coquet.

Où trouve t-on les cacaoyers ?

le fruit du cacaoyer -la cabosse-
La cabosse

Le cacaoyer ou cacao, est un petit arbre, taillé en général entre 5 à 7 m de hauteur, qui pousse dans les pays proches de l’Amérique Centrale, de l’Equateur, mais aussi en Afrique de l’Ouest  des pays au climat chaud et humide, avec des températures oscillant toute l’année entre 24 et 26 °.

La cabosse est le fruit du cacaoyer : sa couleur et sa forme varient selon l’origine géographique. Selon les régions, la récolte des cabosses se fait deux fois par an, en Décembre et en Juillet. C’est la période pour récupérer les fèves qui seront mises à fermenter, séchées et cassées pour en extraire les graines de cacao. Elles seront ensuite expédiées dans les industries pour être transformées.

La qualité des fèves diffèrent selon les variétés de cacaoyers :

Le Criollo

Variété à l’arôme délicat et très fin. Cabosse verte ou rouge,  amande blanche. Il est utilisé dans la chocolaterie haut de gamme : Inconvénient : cette variété est très sensible aux maladies

Origine : Venezuela et Mexique.

Le Forastero

Variété la plus courante : 80 % de la production mondiale.

Saveur amère. Cabosse jaune, amande pourpre-violette. D’une vigueur et précocité remarquables – variété très résisante aux maladies.

Origine : Venezuela, Amazonie, Brésil, Afrique de l’Ouest et l’ Equateur d’une qualité supérieure.

 Le Trinitario

Cette variété serait issue d’un croisement entre  Forastero et Criollo.

Privilégiée par les grandes chocolateries : cette variété développe l’arôme de Criollo et la résistance de Forastero.

Origine : Venezuela, Mexique et Cameroun.

Pour perdre de leur amertume, les graines doivent être grillées ; Ce processus de torréfaction va permettre le développement de leur arome. Après refroidissement, celles-ci seront broyées pour obtenir la pâte de cacao. C’est la base du chocolat.
Retour au menu

La fabrication des chocolats

La recette du chocolat est simple : il faut rajouter à la pâte de cacao? du sucre, du beurre de cacao, éventuellement du lait, de la vanille…

Pétrie dans de grosses machines, puis affinée, cette pâte de chocolat sera versée dans des moules. Ainsi naîtront les sujets de Noël ou de Pâques. Il suffit de changer de moules pour obtenir la petite friture, des œufs, des poules et autres gourmandises.

Pour varier les plaisirs,  d’autres mélanges peuvent être ajoutés subtilement à la pâte de cacao :

*Des fruits secs tels que amandes, noisettes…

*Des épices : gingembre, cannelle…

*Des écorces de fruits : orange, citron…

*Des aromes naturels : vanille, menthe, fleur d’oranger…

Le beurre de cacao

La pâte de cacao est composée naturellement de 50 % de matière grasse, fondant à une température de 34 ° qui  extraite par pression à chaud va donner le beurre de cacao, qui sera filtré, désodorisé puis coulé dans des moules pour se solidifier. Ce beurre de cacao sera principalement utilisé en chocolaterie. Suivant la directive européenne qui définit sa composition, on pourra lui ajouter d’autres matières grasses végétales telle que huile de palme, karité, noyaux de mangue, etc…

Le beurre de cacao entre également dans la fabrication de cosmétiques ou produits pharmaceutiques tels que shampooings, gel douche, suppositoires.

La poudre de cacao

La pression à chaud va laisser un résidu de pâte, le tourteau, et un reste de matière grasse de l’ordre de 10 à 20 %. Cette pate sera broyée puis pulvérisée finement pour donner la poudre de cacao.

Cette poudre de cacao est la base des aromatisations  au chocolat pour parfumer biscuits, glaces, yaourts, lait. Elle se cuisine brute et non sucrée ; ses propriétés gustatives et nutritionnelles varient selon la qualité des fèves ; c’est aussi la matière première pour la fabrication de la fameuse pâte à tartiner. C’est encore la base du petit déjeuner cacaoté, aromatisé, que l’on dilue dans le lait chaud.

Equivalence en cuisine : 2 cuillères à soupe de poudre de cacao équivaut à 50 grs de chocolat en carrés.le choux à la crème au chocolat
Retour au menu

Comment se définit un bon chocolat ?

“Le vrai chocolat” est un chocolat pur beurre de cacao, bien travaillé, fait dans de bonnes conditions. 

Il existe différentes variétés de chocolat mais tous les chocolats ne se valent pas.

  • Le chocolat noir est composé de pâte de cacao, de beurre de cacao et de sucre ;
  • Le chocolat au lait est composé de pâte de cacao, de beurre de cacao, de sucre et de lait en poudre ;
  • Le chocolat blanc est composé de beurre de cacao, de sucre, et de lait en poudre ;
  • Le chocolat de couverture est un chocolat de très bonne qualité qu’utilisent chocolatiers et pâtissiers pour l’enrobage. Noir ou au lait, il contient au moins 31 % de beurre de cacao.

Pour reconnaître un bon chocolat , c’est simple : la liste des ingrédients est obligatoirement indiquée sur l’emballage , repérez la place du cacao ou de la pâte de cacao :

  • en tête dans le classement : le meilleur ;
  • à la 5ème place, l’avantage c’est son prix ;
  • entre la 2ème et la 4ème place, le chocolat reste de bonne qualité.

Un bon chocolat se doit aussi d’être lisse et brillant sans yeux ni cavités, une cassure nette et une odeur agréable.

Cependant, s’il est consommé tardivement, il perd peu à peu son goût et son onctuosité.

Le chocolat craint la chaleur ; il fond très vite. Il doit être conservé dans un endroit sec et frais. Des traces de marbrure blanches en surface indique qu’il a subi un changement de température.
Retour au menu

Chocolat et santé

Les fêtes de Pâques entraînent traditionnellement des excès de gourmandise dus au chocolat. Contrairement aux idées reçues, un chocolat de grande qualité a des vertus pour la santé, pourvu qu’il soit consommé avec modération. Au 17ème siècle, on lui reconnaissait même des vertus fortifiantes et digestives. C’est dans le produit de base, la fève de cacao, que l’on trouve les secrets médicinaux du chocolat. 

le chocolat est responsable de notre bonne humeur

Il contient des substances toniques : Parmi elles, la caféine, la théobromine.

le chocolat est un anti-stress

Il est très riche en magnésium et en fer.

Certains disent qu’ils mangent du chocolat tous les jours, ont toujours le moral, gardent le sourire grâce au chocolat.

Le chocolat serait anti dépresseur

En effet, il contient du polyphénol, une joyeuse molécule qui agit sur notre cerveau.

Le chocolat est il indigeste ?

Oui, s’il est consommé en fin de repas.

Le chocolat serait-il calorique ?

Oui car il est composé de graisses, de beurre de cacao et de sucre : 50 calories pour 10 grs.

Tout est question de modération : consommé sans excès, il n’y a aucun problème.

Existe-t-il une accoutumance au chocolat ?

Le chocolat ne contient aucun addictif. On le consomme par pure gourmandise !

Il est bien toléré par le foie à doses modérées.
Retour au menu

Des soins de beauté au… chocolat

Si c’est bon pour les papilles, çà l’est également pour les soins du corps. Riche en vitamine E, le chocolat n’est pas seulement un produit marketing, c’est aussi un bon produit cosmétique :

  • Le chocolat noir sert à exfolier,
  • le chocolat  blanc sert à hydrater.

Appliqué sur la peau, l’odeur du chocolat et la sensation qu’il laisse est très agréable et très relaxant.

Mais attention, ce chocolat ne se mange pas ; à la poudre de cacao sont ajoutés d’autres ingrédients lus tels que antioxydants, minéraux et autres vitamines.

On l’a bien compris !!! Qu’on le mange ou non, le chocolat reste associé à des valeurs positives comme le plaisir ou l’enfance.
Retour au menu

Les Français et le chocolat

Les Français préfèrent le chocolat noir, fin et amer, sous forme de tablette. Ils recherchent plus la qualité que la quantité.

Selon les chiffres du Syndicat du chocolat, les français occupaient en 2016, la 7ème place de la consommation, soit 7 kgs environ par an et par habitant ;

  • la 1ère place revient aux Allemands : 12 kgs environ par an et par habitant ;
  • la Suisse avec ses 11.70 kgs se classe en 2ème position.
  • Les Belges se situent au 5ème rang avec 7.5 kgs environ avec une préférence pour les chocolats pralinés.
  • 30 % des français ont une préférence pour le chocolat noir, plus fin et plus amer. Consommé sous formes de tablettes, confiseries, pâtes à tartiner, cacao en poudre et barres chocolatées.  La provenance du cacao a aussi son importance : Mexique, Brésil, Madagascar.
  • Le reste des européens préfèrent le chocolat au lait, plus sucré. Seuls 5 % préfèrent le chocolat noir.

Retour au menu

Le chocolat c’est bien mieux avec les cadeaux

6 paires de chaussettes présentées dans une boite à oeuf en carton
chaussettes bebe boite cadeau oeuf

Et voilà ! maintenant que vous savez reconnaître un chocolat de qualité, vous allez pouvoir faire plaisir à vos enfants, et petits enfants !

Pour la traditionnelle chasse aux œufs dans le jardin, jouez la surprise en glissant quelques friandises dans des jouets ou accessoires, voici quelques idées de cadeaux :

il ne vous reste qu’à trouver les meilleures cachettes !!!

Jouets et cadeaux pour les enfants :

 

Mais aussi jouets et cadeaux pour les plus petits :

Mes petits amis et moi-même vous souhaitons une bonne fête de Pâques festive, gourmande et colorée. 

 

 

Retour au menu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *